Header Image

HUBER+SUHNER participe au métro de Doha

Télécharger le PDF 
Share 

La Coupe du Monde de football est l'un des événements sportifs les plus célèbres réunissant des pays du monde entier et nombreux sont ceux qui désirent accueillir ce tournoi prestigieux. Le Qatar, pays hôte de la Coupe du Monde de 2022, a déjà commencé les préparatifs. HUBER+SUHNER joue un grand rôle dans la création de ce qui sera probablement l'un des systèmes de transport ferroviaire urbain les plus modernes du monde pour soutenir le tournoi : le métro de Doha.

Selon le planning, la phase un du projet prendra fin en 2019, avec la réalisation de trois lignes sur quatre (rouge, verte et or) et 37 stations construites à temps pour la Coupe du Monde. La clôture de la phase deux est prévue pour 2026 avec une nouvelle ligne et l'extension des lignes d'origine. Le réseau s'étendra alors sur 300 km, avec un total de 98 stations. Les trains sans conducteur du métro atteindront des vitesses allant jusqu'à 100 mph.

Doha Skyline

Doha Skyline

Trois technologies, un fournisseur : un guichet unique
Pour la construction du métro de Doha, un consortium de cinq entreprises a été choisi, réunissant Kinki Sharyo, Hitachi, Mitsubishi Heavy Industries, Mitsubishi Corporation et Thales. L'un des aspects vitaux du projet est la fourniture d'un système de commande tout comme des systèmes multimédias à bord du train. Ceci nécessite des composants robustes capables de transmettre les données à bande large avec fiabilité.

Pour les communications ayant lieu à bord du train, le consortium avait besoin d'une entreprise de confiance, à la fois efficace et flexible, capable de fournir toute une palette de produits, des câbles d'alimentation en énergie, de signalisation et de bus de données aux antennes, en passant par les cavaliers et câbles coaxiaux intervéhiculaires. Jugée apte à répondre à ces exigences, HUBER+SUHNER a été sélectionnée pour fournir 4,7 millions de mètres de câble, ainsi qu'un kit d'antennes de toit pour achever le projet.

« Nous entretenons des relations étroites avec HUBER+SUHNER par le biais de son distributeur japonais. Ils fournissent exactement ce dont nous avons besoin », a déclaré Yasushi Kasahara, directeur de l'ingénierie et du design chez Kinki Sharyo. « Les avantages d'une palette complète de produits fournie par une seule entreprise sont évidents, sans oublier le service technique assuré par HUBER+SUHNER en cas de besoin. »

HUBER+SUHNER a participé à la conception de nombreux composants critiques, la plupart d'entre eux étant essentiels aux systèmes sous-jacents de l'infrastructure de communication.

« La participation de HUBER+SUHNER à ce projet s'est faite à l'échelle mondiale. Nous avons travaillé en collaboration étroite avec les équipes d'ingénieurs de Thales au Canada pour tout ce qui concerne la commande du train, ainsi qu'avec les équipes d'ingénieurs français pour les aspects multimédias, y compris les systèmes d'information des passagers et CCTV », a déclaré Éric Louis-Marie, directeur du marché ferroviaire Connected Mobility chez HUBER+SUHNER. « Nous sommes fiers de faire partie intégrante de la livraison de cette ligne de métro moderne et innovante et nous avons été en mesure de prouver notre aptitude à fournir tous les composants d'alimentation énergétique et des réseaux de communication complets. »

Plus c'est léger et mieux c'est
L'une des raisons pour laquelle HUBER+SUHNER a été choisie comme fournisseur s'explique par l'économie de poids et d'espace obtenue avec le câble extrêmement léger RADOX® TENUIS-TW 600. Ce produit a été spécialement mis au point pour le matériel roulant et répond à toutes les exigences des normes ferroviaires internationales. En raison du grand nombre de câbles nécessaires aux trains modernes, plus le câble est léger et mieux c'est. Grâce à son revêtement très fin particulier, le RADOX® TENUIS prend très peu de place et est nettement plus léger que l'alternative de 3GKW.

La génération de câbles RADOX® est un système léger et peu encombrant, sans compromis au niveau de la protection anti-incendie. De par leur solidité, ces câbles ont une bonne durabilité, tout en réduisant les coûts de cycle de vie. Par ailleurs, l'isolation réticulée par faisceau à électrons rend les câbles résistants aux sollicitations chimiques, électriques et mécaniques tout comme aux températures élevées.

Le projet du Métro de Doha est en cours de réalisation et les 225 wagons prévus pour la première phase seront normalement terminés en novembre 2018.